L'ABSENCE AUX DEBATS DE J.-M. Le PEN PROFITE AUX EXTREMISTES !

Publié le par Ego

Soyons clair dès le départ : Je n'aime pas les idées du FN !

Moralement, elles sont néfastes pour l'Humanité.

Historiquement, je les trouve mensongères.

Socialement, elles sont inefficaces.

Economiquement, elles sont parfaitement ineptes.

Politiquement, elles s'avèrent dangereuses.

 

Toutefois, je ne comprends absolument pas l'attitude générale qui vise à bailloner les défenseurs de ce courant politique qui, je vous le rappelle, a représenté 20% des Français aux dernières élections présidentielles. D'une part, l'absence de députés FN à l'assemblée nationale et d'autre part leur mise à l'écart de tout débat sociétal (alors que Denisot invite A. Laguiller à son Grand Journal sans états d'âme) me semble non seulement injuste mais surtout dangereux !

La critique qu'on adresse généralement à Sarkozy est de séduire les électeurs du FN pour s'attirer leur faveur. Le problème n'est pas qu'il les séduise, mais comment il les séduit !

En effet, il est souhaitble que ces électeurs reportent leur voix vers d'autres partis. Je souhaite même qu'aucun électeur ne vote plus pour le FN et à moins de les envoyer tous sur une île déserte, il s'agit bien qu'ils reportent leur voix sur d'autres partis !

Ce qui est choquant, en revenche, c'est que pour les séduire Sarkozy leur sert le même discours que celui de M. Le Pen. Le vrai problème est qu'en refusant le débat avec les tenants de l'extrême droite, la société rompt toute forme de dialogue et ainsi toute possibilité de convaincre les électeurs de l'ineptie de leurs idées.

J'affirme que ce n'est pas en éloignant la bête immonde que l'on peut la battre et que cette attitude tend au contraire à inciter certains politiques mal intentionnés à utiliser ses idées néfastes et simplistes (mais qui plaisent) pour servir leurs propres intérêts.

 

Publié dans Présidentielles 2007

Commenter cet article

Killian 21/12/2005 17:28

J'ai oublié aussi de rapeler la grande différence entre les sondages d'opinion et les élections :) Et cordialement, je ne pense pas à le préciser, ca me semble la moindre des choses sur un blog :) Je ne suis pas là pour être agressif mais bien pour dialoguer.  

Killian 21/12/2005 17:26

La démocratie doit-elle tolérer les mouvements antidémocrates ? Très grande question auquel un blog ne suffirait pas à répondre ;) De plus, que signifie se dire en adéquation avec les idées du gros porc ? Que l'on considère que la shoah n'a jamais éxisté ? On pourrait conclure aussi après le sondage récent montrant que Chirac était vu comme candidat souhaitable pour 2007 par 1% des francais que l'UMP est en difficulté :)J'aimerai bien connaitre les détails techniques de ce sondage ;)Ensuite légitimer une représentation NATIONALE au FN est il le meilleur moyen de sanctionner les mesures antidémocratiques et antirépublicaines qu'il a pris dans les villes qu'il a dirigées. Sans s'attarder sur ma conception politique de la démocratie, je ne crois pas la discussion possible avec un parti qui place à sa tête une personnalité ouvertement négationniste.

Ego 18/12/2005 20:25

Mea Culpa ! Merci d'excuser mon raccourci hâtif...

Toutefois il ne me semble pas exagéré (et finalement j'aurai plutôt sousestimé le phénomène) de dire que 20% des Français se sentent représentés par le FN. J'en veux pour preuve le récent sondage RTL-LeMonde qui nous montre notamment que : 24 % des sondés se déclarent "tout à fait d'accord" ou "assez d'accord" avec "les idées défendues par Jean-Marie Le Pen".

Je rectifie donc mon propos : "[...]de ce courant politique, dans lequel, je vous le rappelle, 24 % des Français se reconnaissent[...]"

Concernant votre dernière remarque, pensez-vous réellement que l'efficacité de ce système qui consiste en l'exclusion du FN du débat politique, a jusqu'alors porté ses fruits ? En effet, toujours d'après ce sondage, seulement 39 % des sondés jugent "les positions de Jean-Marie Le Pen sur les grands problèmes" "inacceptables", soit 9 points de moins qu'en 1997 !

Cordialement.

Killian 18/12/2005 19:42

Petite simplification hative : 20 % des votants (17.8) n'a jamais été 20% des francais. :)
Les 20% d'abstentions rapportent à 14.4% des votants, score qui baissera encore dans le paysage français si ont le rapporte aux nombres de français en age de voter, y compris ceux qui ne sont pas inscrits sur les listes éléctorales (et il y en a BEAUCOUP, surtout parmi les jeunes - constatation faite sur mon entourage). J'ai moi même hésité à m'y faire inscrire.

Exclure le FN du débat politique, c'est montrer que ses idées sont innaceptables et indébatables.

Jacques Heurtault 18/12/2005 16:06

Dans mon tout premier article posté sur mon blog, je propose une réforme du mode de scrutin permettant tout à la fois la parité homme/femme chez les députés, la formation d'une majorité de gouvernement sans tripatouillage politiques, la représentation nécéssaire de TOUS les courants politiques minoritaires (y compris l'extrême droite que je déteste).